Lundi 19 Août 2019 - Sensations Essonne

Inside Armada

Le blog

L'Armada dans la ville de Rouen

Rédaction
L’Armada s’invite dans la ville de Rouen Même si les navires ne peuvent quitter la Seine, l’Armada s’invite dans le cœur historique de la Ville de Rouen. Commerces et rues s’habillent aux couleurs des pays représentés, animations et expositions d’art investissent les quartiers, musées et sites accueillent les marins en promenade et la Cathédrale s’offre un habit de lumières à la hauteur de l’événement. L’esprit festif gagne les Rouennais qui attendent depuis 6 ans, cette Armada qui leur offre, à chaque édition, un coup de projecteur inégalé et favorise l’attractivité économique de la Métropole. Rouen, centre du monde. La Chambre Commerciale et Artisanale de Rouen (CCAR), premier réseau du commerce Rouennais, et la Concentration des Comités Commerciaux de Rouen (3CR), invitent le visiteur à découvrir « Rouen, Centre du Monde ». Pendant 4 semaines, les rues de Rouen sont pavoisées aux couleurs des 16 pays, représentés à l’Armada. Les magasins proposent animations, dégustations culinaires, drapeaux… « Le Tour du Monde en 16 quartiers », jeu 2.0, invite à naviguer dans les quartiers de Rouen à la recherche de QR-codes uniques, apposés sur les vitrines. Le parcours réalisé dans 5 quartiers permet au joueur de valider sa participation à un tirage au sort. A gagner : 10 destinations pour 2 personnes offertes par les compagnies aériennes et maritimes internationales. Les magasins les mieux décorés et les plus fréquentés pourront à leur tour se voir remettre un lot par les partenaires. Les expositions d’Art. L’exposition « La mer vue par les enfants » organisée par la ville de Rouen, est ouverte du 3 au 28 juin dans la Galerie de l’Hôtel de ville. Dans le cadre du festival Courant d’Art, organisé par la Direction diocésaine de la culture de Rouen, l’exposition de Jean-Baptiste Sauvage, Intitulée « Razzle Dazzle 4 », se tiendra du 7 juin au 16 juin 2019, de 8h à 19h à l’Eglise Sainte-Madeleine de Rouen. Des maquettes de bateaux peintes par les participants, sont accrochées à la manière des Ex-voto de Notre-Dame de la Garde à Marseille. Mercredi 12 juin, les marins dans la ville Tradition incontournable de l’Armada, le défilé des marins dans les rues de la ville, partira à 14h30 du Pont Guillaume Le Conquérant. 10 groupes de musiques animeront ce défilé officiel de tous les équipages en tenue d’apparat, sous le regard chaleureux et émerveillé de la population. Groupes de musique participant au défilé : Bagad de Lann-Bihoue, Rouen Pipe Band, Agogo percussion, Orphéon Piston, Musique Maroc, Agogo les Marineros, Normandie Highlands, Tarik Ben Ziyad, Shabab Oman II, Penakali. Dans le cadre de l’opération « vos commerçants fêtent l’Armada », organisée par l’Office du Commerce et de l’Artisanat de Rouen, plus de 200 boutiques seront exceptionnellement ouvertes jusqu’à 21h. La musique de places en parvis Le mercredi 12 juin, une chorale de 100 personnes interprétera des chants marins à 16h, au Jardin de l'Hôtel de Ville, lors du cocktail offert aux marins et sur le Parvis de la Cathédrale, l’association « Par Chœur » donnera un concert à 18 h30. Et en soirée : -Place Barthélémy, le Clube dos Democraticos pour un concert endiablé -Place des Carmes, Hot Slap pour un set rockabilly -Parvis de l’Espace du Palais, le Gipsy Band. -Place du 19-avril-1944 et place du Vieux-Marché : des DJ sont invités tous les soirs par les commerçants du quartier Delacroix-Ganterie et de la place du Vieux Marché. La Cathédrale de Lumière, tous les jours La Métropole Rouen Normandie propose «Cathédrale de Lumière » projections monumentales sur l’édifice de la cathédrale de Rouen, du 1er juin au 15 septembre 2019. Cette nouvelle création originale « Les nouveaux mondes », sera diffusée en boucle avec le spectacle « Vikings ». De Neil Armstrong, en passant, entre autres, par Marco Polo et Christophe Colomb, les paradis envoûtants et les nouvelles civilisations, ce spectacle ne manquera pas de faire voyager petits et grands dans une ambiance musicale captivante. Durée : 50 minutes – Lieu : parvis de la Cathédrale. A partir de 23h. Spectacle gratuit. Un pique-nique participatif – Mercredi 12 juin de 12h30 à 15h Dernière opportunité pour rejoindre le pique-nique participatif, organisé en plein air. La Ville de Rouen offre l’apéritif, les associations font danser les convives et les participants apportent leur plat pour en faire découvrir les saveurs et en partager la recette. Rouennais, marins, touristes, riverains… un moment de convivialité festive et tout en partage. Lieu : Esplanade Marcel Duchamp devant le Musée des Beaux Arts. Animation par Garden Swing avec une initiation à la Salsa. Les marchés de la ville tous les jours -Le « Marché des Brocanteurs », allée Eugène Boudin de 8h à 19h. -Le « Marché des Saveurs » de l’Armada, de 9h à 20h, avec la présence de 20 stands alimentaires, place de la Cathédrale, dans l’allée qui se situe entre la Cathédrale et les terrasses des restaurateurs. -Le « Marché des Créateurs », de 10h à 19h, une exposition-vente d’une vingtaine de créateurs locaux dans la galerie ou le parvis de l'Espace du Palais.

Record d'affluence à l'Armada pour le week-end de Pentecôte

Rédaction

En ce premier week-end de Pentecôte, l’Armada a dû faire face à une affluence record. On estime à 1/3, le nombre de visiteurs supplémentaires dès les premiers jours de l’Armada 2019. C’est une réussite extraordinaire et plusieurs facteurs ont contribué à ce succès. C’était la première fois que le week-end de la pentecôte correspondait au premier week-end de l’Armada. Le soleil était de retour, pour le bonheur de tous, et ceci, juste après la journée du vendredi 7 juin où le site avait été évacué à 18h, en raison de la tempête Miguel. Enfin, cette Armada était très attendue. 6 longues années séparaient cette édition anniversaire de la précédente et elle s’annonçait particulièrement belle, avec notamment la présence de près de 50 navires. Parmi les voiliers présents, on comptait deux bateaux d’exception : l’Hermione, l’invitée d’honneur, qui avait effectué un périple inaugural dans plusieurs ports de Normandie avant son arrivée à Rouen et le Sedov, le plus grand voilier au monde qui n’était à ce jour, jamais venu à l’Armada.



Réussite extraordinaire d’un événement sous vigipirate renforcé.

C’est la première fois qu’un événement de cette ampleur avec autant de visiteurs, est organisé dans le cadre d’un plan vigipirate renforcé. Une sécurité présente à tous les accès, sur les 8 km de quais et sur Seine : une ville éphémère au cœur même d’une Métropole devant assurer des allées et venues permanentes.

80 caméras sont positionnées et offrent une vision permanente du site. Elles permettent d’alerter les organisateurs en temps réel de tout incident, les brèches dans la sécurité étant immédiatement identifiées. 8 drones accrédités offrent une vision vue du ciel.
300 personnes assurent quotidiennement la sécurité du site. Aux accès, elles procèdent à la vérification des sacs et à la palpation des visiteurs. Elles sont présentes sur tout le site et en permanence : quais de l’Armada, sur Seine, visites des navires, concerts ou feux d’artifice. 35 sapeurs-pompiers sont affectés et les effectifs dans les casernes situées aux alentours ont été renforcés. Une réserve tactique est également constituée, avec 3 véhicules de secours et d’assistance aux victimes et 2 fourgons pompe tonne répartis dans 3 centres d’incendies et de secours. Le SDIS renforce également le dispositif nautique en intégrant une équipe de secours aquatique de 6 embarcations, une équipe de plongeurs, et un agent pour la coordination.
60 bénévoles assurent la propreté du site et évitent ainsi tout incident avec des objets tombés au sol. 70 bénévoles sont dédiées aux personnes égarées. 150 secouristes de la Croix-Rouge et de la protection civile, ainsi que 20 médecins et infirmiers du SAMU ont également répondu à l’appel de l’organisation.

Certes, les files d’attente ont été importantes, pouvant aller, ce dimanche 9 juin, jusqu’à 2 heures d’attente. Les accès ont cependant été régulés heure par heure afin d’assurer la sécurité des personnes. Le public a fait preuve d’une grande patience y compris pour la visite des voiliers, et l’ambiance est restée bon enfant.

Merci à tous les bénévoles qui ont porté des poussettes, informé et secouru les personnes, aux visiteurs pour leur patience, aux médias qui ont su relayer les bonnes informations et à toutes les équipes de sécurité et de secours, mobilisés par la Préfecture de Normandie, présentes sur le site au Poste de Commandement Interservices : SDIS 76, Police et gendarmerie.

Des conseils pour se rendre à l’Armada.

Les Transports en commun de la Métropole Rouen Normandie et son réseau Astuce, via les T1, T2, T3 et la nouvelle ligne T4, offrent aujourd’hui la meilleure façon de se rendre à l’Armada en toute sérénité. Depuis les parkings-relais aux différents accès du site, les transports assurent la sécurité de tous et ont été renforcés pour répondre à l’affluence record.
Les visiteurs sont invités à venir tôt le matin, à voyager léger, à privilégier l’entrée côté rive gauche de la seine. Les accès y sont plus faciles. Par ailleurs, la traversée du Pont Flaubert à pied offre une des plus belles vues du site à Rouen : ses deux rives, les voiliers, la cathédrale.
Enfin, l’application officielle et les réseaux sociaux de l’Armada 2019, ainsi que les médias informent les visiteurs en temps réel des accès à privilégier en cas de fortes affluences.

Flux Vision évalue les chiffres de fréquentation de l’Armada 2019.

La Métropole Rouen Normandie organise avec Flux Vision, porté par l’opérateur d’Orange, l’évaluation de la fréquentation de l’Armada 2019. A partir des informations techniques du réseau mobile Orange, Flux Vision fournit des indicateurs statistiques de fréquentation, de provenance et de déplacement. Les algorithmes utilisés par Flux Vision garantissent une anonymisation irréversible en supprimant toute donnée à caractère personnel et en rendant impossible l’identification d’une personne physique.
Les chiffres seront communiqués à la fin de l’Armada.

Arrivée de l'Atlantis

Rédaction


DERNIERE MINUTE

 

Arrivée de l’Atlantis

Lundi  10 juin à Rouen entre 8h et 9h.

Atlantis

Lancé en 1905 à Hambourg, il s’appelait à l’origine Elbe 2. Bateau sans mât à l'origine, il débute une longue carrière de caboteur et guide les navires dans l’estuaire de l’Elbe.

En 1984, son propriétaire néerlandais, le transforme en voilier de croisière pour naviguer en Europe Occidentale et en mer des Caraïbes sous le nom de l'Atlantis.

L’Atlantis est un trois-mâts goélette appartenant à la compagnie the Tallship compagny des Pays-Bas. Il peut emmener 36 personnes dans 18 cabines doubles tout confort. Il dispose sur son pont supérieur d’un salon de réception pour 80 invités. Participations à l’Armada : 1994, 2008, et 2013

Contacts presse :

Ligne directe PC Presse : 02 35 71 07 78

Morgane Launay – m.launay@armada.org – 06.30.18.78.49

Christine Dejou – c.dejou@armada.org – 07.62.47.50.59

L'Armada de la nuit

Rédaction

L’Armada vit aussi la nuit.

Pour rappel, le site est ouvert 24h/24h. De nombreuses activités sont proposées aux noctambules : concerts de la Région Normandie et feux d’artifice tous les soirs dans le programme officiel. Restaurants, bars de nuit sur les quais, diners sur les bateaux-promenades ouvrent leurs portes aux amoureux de la nuit…
Et si dormir sur Seine devenait le must de cette Armada 2019, sur le camping du Pop-Up Park de la Métropole Rouen Normandie ou sur un voilier …

Dormir sur un grand voilier 

Possibilité de dormir sur les deux grands voiliers hollandais amarrés rive gauche : le Loth Lorien et le J.R. Tolkien. 140€/nuit pour une cabine double et 90€/nuit pour une cabine simple, offre sans petit déjeuner.

Pour toute réservation :

Loth Lorien: +49 (0)170-9135362 
J.R. Tolkien: +49 (0)171 4717617

Contacts presse :

Ligne directe PC Presse : 02 35 71 07 78

Morgane Launay – m.launay@armada.org – 06.30.18.78.49

Christine Dejou – c.dejou@armada.org – 07.62.47.50.59

Guillaume Schmidt – guillaumeschmidt2@gmail.com – 06 60 79 80 45

 

Visites de l’Armada aux personnes en situation de handicap à bord d'un des bacs du Département de la Seine-Maritime

Rédaction