Mercredi 20 Mars 2019 - Sensations Normandie

Marc Lavoine

Marc Lavoine

Né à Longjumeau, en banlieue parisienne, le 6 août 1962, Marc Lavoine grandit au sein d'une famille mélomane. Il commence dès l'adolescence à écrire des paroles de chansons, mais se montre plutôt attiré par le métier de comédien. Un petit boulot d'ouvreur à l'Olympia lui permet cependant de mettre un premier pied dans le monde du spectacle, en lui occasionnant quelques contacts, grâce à l'aide de la directrice de la salle, Paulette Coquatrix : de rencontre en rencontre, le jeune homme finit par être envoyé par le producteur Fabrice Aboulker pour chanter avec un groupe de rock lyonnais, Your Vice. L'expérience tourne court et Marc Lavoine remonte vite à Paris, pour tenter à nouveau sa chance comme comédien : il démarre pour de bon une carrière dans des téléfilms, et décroche un rôle dans la série Pause Café (aux côtés de Véronique Jannot) dont le grand succès d'audience lui apporte une soudaine notoriété.

Mais la galère des castings et la perspective d'enchaîner les tournages sans parvenir à s'imposer découragent rapidement le jeune acteur, qui finit par décider de réactiver ses contacts dans le milieu musical. Il reprend contact avec Fabrice Aboulker, qui décide de profiter du succès de Pause café et de la visibilité que ce feuilleton a apporté à Marc Lavoine pour lui faire enregistrer un 45-tours : « Je ne sais plus de quoi j'ai l'air », le premier simple de Marc Lavoine, sort en 1983. L'année suivante, un second disque, « Pour une biguine avec toi », suscite l'attention du public. Mais c'est avec « Les Yeux revolver », tube incontournable des années 1980 qui deviendra l'un de ses standards, que Marc Lavoine rencontre le succès. Le public - notamment sa part féminine - fond pour la voix de velours, le menton viril et les yeux clairs du chanteur, intronisé vedette de la mélodie romantique : le succès est tel que la chanson aura même l'honneur d'une parodie particulièrement fine, exécutée par Les Charlots.

Lire la suite sur music-story.com