Lundi 20 Mai 2019 - Sensations Normandie

Indochine

Indochine

En 1980, tandis que la vogue punk achève d'agoniser dans le caniveau des excès, le rock relève la tête en France. Dans une ambiance électrique et novatrice, dont le groupe Téléphone est l'un des porte-drapeaux, le jeune Nicolas Sirchis, dit Nicola Sirkis, âgé de dix-neuf ans, tente de se frayer un chemin dans l'univers musical, comme manager du groupe parisien Les Espions. Ayant passé une annonce pour recruter un guitariste, il fait la connaissance de Dominique Nicolas, qui a déjà participé à plusieurs groupes amateurs. La carrière des Espions ne décollant pas, Nicola et Dominique, qui sont devenus amis, décident d'abandonner le groupe à son sort pour tenter de leur côté une aventure musicale.

En 1981, c'est la naissance d'Indochine, qui tire son nom de la sonorité « exotique » de quelques accords de guitare de Dominique Nicolas : les deux jeunes musiciens composent une première maquette. Mais, une expérience de la scène étant indispensable pour convaincre des producteurs, les larrons recrutent à la dernière minute Dimitri Bodianski, saxophoniste de formation, pour assurer une partie de l'instrumental (saxophone et synthétiseur). Le groupe se produit pour la première fois le 29 septembre 1981 à Paris, au club Le Rose Bonbon : ce concert, couronné de succès, leur vaut un contrat et Indochine sort son premier single, « Dizzidence politik », quelques mois plus tard.

Lire la suite sur music-story.com