Lundi 26 Août 2019 - Sensations Normandie

Les Enfoirés

Les Enfoirés

« Je file un rencart à ceux qui n'ont plus rien. Sans idéologie, discours ou baratin. On ne vous promettra pas les flons flons du Grand Soir, mais pour l'hiver, à manger et à boire. » C'est par ces paroles que Coluche lance, en 1986, ce qui constitue encore aujourd'hui son héritage le plus connu : les Restos du Coeur.

« La Chanson des restos », composée en une semaine par Jean-Jacques Goldman, et interprétée par une pléthore de stars de l'époque (d'Eddy Mitchell à Catherine Deneuve en passant par Michel Drucker) ainsi qu'une émission de télévision le 26 janvier 1986 sur TF1, marque le point de départ d'une des plus grandes opérations caritatives que connaît la France depuis l'appel de l'hiver 1954 par l'Abbé Pierre.

L'humoriste, lui, ne vit pas le développement de son « bébé », décédant quelques mois plus tard dans un accident de moto. Paradoxalement, alors que tant de bonnes oeuvres caritatives ne survivent que difficilement à leur fondateur, la mort brutale de Coluche fit, en quelque sorte, des Restos son legs à l'humanité et des Enfoirés, ses exécuteurs testamentaires.

En 1987, Véronique Colucci, la veuve du fantaisiste, relance l'idée d'une deuxième campagne des Restos du Coeur et demande, pour cela, le soutien de quelques personnalités qui répondent présent pour une seconde opération médiatique. Jusqu'en 1988, l'action des Enfoirés reste essentiellement médiatique. Ce n'est qu'en 1989 que l'idée d'une première tournée est lancée. Y participent alors Johnny Hallyday, Michel Sardou, Véronique Sanson, Jean-Jacques Goldman ou Eddy Mitchell. Sillonnant la France au rythme des dates, ces premiers Enfoirés contribuent à la promotion de l'association présidée par Véronique Colucci et à l'apport de dons pour les Restos.

Lire la suite sur music-story.com  -  Le site des restos