Vendredi 10 Juillet 2020 - Sensations Normandie

Gros plan sur la «ferme neuve» de Beaumontel

20 000 € pour une étable

L'Étable de la ferme Hervieu à Beaumontel, devrait abriter bientôt une salle permanente d'exposition consacrée au monde agricole. Le Département  soutient financièrement le projet.

Certains ont découvert l'étable pour le lancement des journées du patrimoine. Le photographe normand, Charles Fréger, fils d’agriculteur, avait installé les silhouettes des personnages de la Commedia dell'arte dans l’étable de la propriété des Hervieu. Une mise en scène insolite dans un lieu qui l'était tout autant et qui deviendra sans doute, selon le vœu de son propriétaire, une salle permanente d'exposition, avec un double projet : la culture en milieu rural.

 

De l’agriculture à la culture, il n’y a qu’un pas…

L’étable construite par Robert Hervieu, éleveur d’élite, dans les années 50, s’inspire des fermes hollandaises de l’époque. Elle accueille déjà la Compagnie des Petits Champs qui réside et fait ses répétitions dans les lieux. L'Étable accueille par ailleurs d'autres compagnies en résidence et est devenue, depuis sa création en 2012, un véritable vecteur de rayonnement artistique de l'Eure.

Elle devrait bientôt abriter, avec l’aide du Département, une exposition pluriannuelle retraçant 3 siècles d’évolution agricole dans l’Eure. D’autres artistes pourraient aussi exposer dans ce lieu patrimonial insolite, symbolique de l’histoire du Département. « Le patrimoine se porte mieux quand on sait le faire vivre et le faire partager », soulignait M. Hervieu.

 

Réconcilier le monde rural

« Cet endroit pourrait devenir un lieu de réconciliation entre la ruralité et les agriculteurs », insistait Sébastien Lecornu qui est venu sur le site à l'occasion des Journées européennes du patrimoine. « Aujourd’hui, je suis très inquiet pour l’avenir de l’agriculture. Les pesticides, les chasseurs, les extensions d’unités d’élevages sont autant de sujet qui provoquent aujourd’hui un divorce. Il faut remettre du raisonnable dans tout ça. J’ai confiance dans votre projet qui permet de redonner de la vie au patrimoine et réconcilier le monde rural. »

Le Département propose un soutien à 20% du coût du projet (100 000 €), soit une subvention départementale plafonnée à 20 000 €.

Le Château de Beaumontel avait appartenu au sénateur Albert Parissot, maire de Thibouville pendant 30 ans et dont la devise était : « Je ne prête rien… je donne ! »

 

 

La Compagnie des Petits Champs

La Compagnie des Petits fait l'objet d'un soutien financier de la part du Département. En plus de ses activités de création et de diffusion artistique, la compagnie est un lieu de création et de répétition pour ses productions.

Compte tenu de la valeur ajoutée qu'apporte la compagnie en termes de proposition artistique, le Département accompagne la compagnie, qui a su, en quelques années, devenir une ressource locale et nationale pour le département.

Le parcours artistique de Clément Hervieu-Léger, sociétaire de la Comédie Française, assure une proposition artistique de qualité reconnue au niveau national (il collabore notamment avec Patrice Chéreau, Anne Delbée ou encore Daniel Mesguich). Récemment, la signature d'une convention pluriannuelle d'objectifs et de moyens 2019/2021 devrait permettre d'assoir l'activité de la compagnie des Petits Champs.