Mardi 17 Septembre 2019 - Sensations Yvelines

Oxmo Puccino - Au Prisme le 5 octobre 2013

OXMO PUCCINO
Roi sans carrosse
Samedi 5 octobre • 21h
Dans le cadre de La Nuit Blanche et des 30 ans de hip-hop à Saint-Quentin-en-Yvelines

Tarif : de 7€ à 26€
Réservation : www.leprisme.agglo-sqy.fr ou 01.30.51.46.06
Le Prisme – Quartier des 7 Mares, Elancourt (78)


Quand l'enthousiasme et la rage ont marqué l'explosion du rap en France, Oxmo Puccino s'est affirmé comme un fin chroniqueur de la banlieue en lui donnant une voix et des vers qui racontent les cités de l'intérieur comme un Paris invisible. Le désir de liberté, l'énergie et la parole brute venues de la rue se déclinent désormais dans les clubs et sur les scènes mais Oxmo Puccino, devenu "roi sans carrosse", reste choqué et marqué par l'âpreté et la violence du monde. Ce concert donne à entendre que le rap devient adulte en même temps qu'il s'invente une nouvelle jeunesse.

A l'origine, il y a le nord de Paris avec la station de métro Danube, les collines du XIXe arrondissement, les terrains vagues, le parc des Buttes Chaumont et une cité HLM où Oxmo Puccino débarque avec sa famille en provenance du Mali dans les années 1970. Comme beaucoup d'Africains de l'Ouest qui sont venus se mélanger au quartier, Oxmo Puccino découvre au début des années 1980 la culture hip hop émergente avec les premières images en provenance de New York montrant des Noirs avec du style, des paroles revendicatrices, une musique énergique, une rage de s'en sortir qui devient une force...

Oxmo Puccino s'est propulsé à la première place mais il a su canaliser sa violence et garder la bonne distance pour rester parmi les siens un "roi sans carrosse" après les années fastes du rap français qu'il a vécu sans perdre de vue que la nature même de ce qui a fondé le rap (le désir de liberté, une parole libre franche et spontanée) était incompatible avec la demande et la pression de l'industrie du disque. A l'heure de la chute vertigineuse de celle – ci, Oxmo Puccino reste une figure des cercles du rap parisien où il a la réputation de faire le lien entre Paris et la banlieue pour tenter d'enrayer le repli du rap des banlieues parisiennes où "le ghetto parle aux ghettos". Oxmo Puccino ne renonce pas à rêver, à vivre sa vie, tout simplement.