Samedi 30 Mai 2020 - Sensations Yvelines

Les Densités - Je rentre dans le droit chemin au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie

LES DENSITÉS - Je rentre dans le droit chemin (...), vendredi 28 février à 20h au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie. Dans le droit chemin de sa première pièce « Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver », Sylvain Riéjou poursuit son exploration vidéo-chorégraphique de l’acte de création en partageant avec humour l’intimité de ses questionnements d’artiste avec cette création présentée au Collectif 12 : Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit).

Après la censure de sa vidéo-danse Clip pour Ste Geneviève posté sur Dailymotion, l’artiste est amené à s’interroger sur la question du nu : pourquoi un corps donné à voir dans toute sa vérité, donc nu, sur un plateau, dans une visée artistique, choque-t-il bien davantage – les enfants comme les adultes – que toute vidéo aux allusions clairement sexuelles, à but commercial ?
 

Avec beaucoup d’autodérision, déjouant le parfum de scandale que suscite le nu, Sylvain Riéjou propose son lexique du dénuement et le met en pratique avec son propre corps, il met en évidence, avec une étonnante pudeur, que toute création artistique est intrinsèquement une mise à nu.

(Texte de Mélanie Drouère)

 

Sylvain RIÉJOU / Compagnie cliché

Après trois années de recherche en résidence à L’L à Bruxelles, et la création de plusieurs vidéos de danse en auto-production, Sylvain Riéjou s’engage en 2017 sur une première création au plateau, le solo: Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver.
Son travail interroge les processus de création et les déconstruit à vue, dans des mises en scènes ludiques de ses questionnements intimes.
En 2018, il fonde l’association Cliché, implantée à Sablé-sur-Sarthe.

Je rentre dans le droit chemin (qui comme tu le sais n'existe pas et qui par ailleurs n'est pas droit)

C’est autour de la mise a nu que se développe cette nouvelle recherche de Sylvain Riejou, partant du rapport (dé)complexe/é du danseur avec son propre corps, et convoquant sa propre expérience de danseur. Sa nudité éclaire le geste artistique, parce que l’acte de création demande inéluctablement de se dévoiler et donc de se mettre « à poil ». La nudité est employée comme moyen privilégié de donner à voir un corps , dans toute sa vérité et dans son universalité, tentant de se jouer du parfum de scandale que suscite presque systématiquement sa révélation. (Texte Bora Bora Productions Arts Vivants)

EXTRAITS D'UNE PRÉSENTATION DE TRAVAIL EN COURS
cliquez sur l'image pour lecture


LES DENSITÉS

Pour cette deuxième partie de la saison, le Collectif 12 met en avant la danse contemporaine à travers un rendez-vous public : Les Densités.

Les deux autres éditions auront lieu les 6 et 13 mars 2020.

A la suite d'une résidence des chorégraphes et de leur équipe au Collectif 12, trois spectacles de danse sont proposés aux spectateurs. Ces trois créations, seront leur première représentation publique, puisque celles-ci seront par la suite jouées dans des salles parisiennes durant le mois de mars (festival Artdanthéfestival les Incandescences).

Sans unité esthétique ou thématique, ce rendez-vous a plutôt pour objectif de rendre compte de la diversité et du dynamisme de la danse contemporaine, souvent peu connu du grand public. Ainsi en amont de ce rendez-vous les chorégraphes animeront des ateliers de pratique pour les amateurs autour des enjeux de leur création.(Les Infusions danse).

 

LES DENSITÉS - Je rentre dans le droit chemin (...)
Vendredi 28 février à 20h
Collectif 12 à Mantes-la-Joile

Réservation
Tél. : 01 30 33 22 65
Email : contact@collectif12.org
 

 

Collectif 12 à Mantes-la-Jolie
Friche A. Malraux
174 boulevard du Maréchal Juin - 78200 Mantes-la-Jolie