Samedi 26 Septembre 2020 - Sensations Normandie Seine - Rouen

Point d’étape sur le projet du «Campus Sciences & Ingénierie Rouen Normandie» pour le Madrille

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Yvon Robert, Président de la Métropole Rouen Normandie, Maire de Rouen, Philippe Eudeline, Président de l’association Campus Sciences & Ingénierie Rouen Normandie, et Joachim Moyse, Maire de Saint-Étienne-du-Rouvray, ont établi, ce jour, à l’INSA de Rouen Normandie, un point d’étape sur le projet du « Campus Sciences & Ingénierie Rouen Normandie » pour le Madrillet. 

Objectif : porter, à 15 ans, le Campus à 15 500 étudiants et apprenants avec 10 établissements d’enseignement et 120 entreprises en renforçant son rôle de pôle d’ingénierie, de recherche et d'innovation, déjà prédominants. 

 

Avec plus de 111 000 étudiants inscrits en 2019 en Normandie, l’ESRI (Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation) occupe une place prépondérante dans l’économie et l’attractivité du territoire. La Région Normandie doit faire face à l’élévation du taux d’accès à l’enseignement supérieur et à un déficit migratoire touchant plus particulièrement les étudiants et les jeunes actifs attirés par les régions limitrophes.

 

La Région mène une politique ambitieuse en matière d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation : elle y a consacré 228 millions d’euros depuis 2016.

N’ayant pas bénéficié des derniers investissements nationaux d’envergure pour l’ESR, tel que le Plan Campus, la Région a décidé de créer un Plan Campus régional, en réseaux, structuré entre Caen, Rouen, Le Havre, Evreux, Cherbourg et Alençon.

Objectif : faire de ces campus des lieux d’enseignement et de vie pour les étudiants, les chercheurs, les salariés, et créer des interfaces avec les entreprises existantes ou sur le point de s’implanter.

 

« La Région a pour ambition de faire de la Normandie un territoire d’innovations, d’expérimentations et d’entreprenariat en s’appuyant sur des campus de rayonnement national et international, associant les filières industrielles, les pôles de compétitivité et les entreprises. C’est aussi dans cet objectif que nous avons décidé d’investir massivement pour développer le site du Madrillet et le hisser au niveau des meilleurs standards internationaux. Nous allons construire un très beau projet, un véritable campus où cohabiteront université, écoles supérieures, entreprises, gymnases, tiers lieux... Il nous appartient d’être les leaders de ce projet : je ne crois pas possible de porter une telle ambition pour l’enseignement supérieur et la recherche si elle n’est pas collective» a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

 

Le site du Madrillet, espace de plus de 150 hectares, regroupe quatre principaux lieux d’enseignement supérieur : une partie de l’UFR de sciences et techniques de l’Université de Rouen Normandie, l’INSA Rouen Normandie, l’école supérieure d’ingénieurs en génie électrique (ESIGELEC) et l’école supérieure d’ingénieurs en technologies innovantes (ESITech), école interne à l’Université de Rouen Normandie.

Ces entités accueillent plus de 5 000 étudiants dont 1 700 apprentis et environ 500 chercheurs répartis au sein de 20 laboratoires de recherche et des plateformes technologiques. Parmi les grandes infrastructures de recherche et de développement, implantées sur le site, le Centre Régional Informatique et d'Applications Numériques de Normandie (CRIANN) est une plateforme spécialisée dans le calcul intensif, la formation, le transfert de technologie et l’accompagnement de projets innovants.

 

En janvier 2020, le CESI installera ses infrastructures de formation et de recherche sur le site du Madrillet ainsi que son démonstrateur Industrie du futur.

L’objectif est de porter, à 15 ans, le Campus à 15 500 étudiants et apprenants avec 10 établissements d’enseignement et 120 entreprises (contre respectivement 6 et 80 aujourd’hui) en renforçant son rôle de pôle d’ingénierie, déjà prédominant. 

 

3 grands chantiers d’envergure ont donc été lancés :

- Le schéma directeur du campus

- La Région Normandie a alloué 100 000 euros pour la réalisation de ce schéma. Les opérations mobilières du Campus s’élèvent à 330 millions d’euros.

- L’Association a choisi de développer un « éco-campus attractif démonstrateur tourné vers la mutualisation et animé par un équipement emblématique ouvert », proposé par l’Agence EY, en charge du schéma directeur. Cet éco-campus permettra d’évoluer par la suite vers un modèle encore plus ouvert : les chantiers en cours s’inscrivent déjà dans son principe déménagement du de CESI, le schéma directeur de la restauration, déménagement des classes préparatoires de l’ESIGELEC).

80% de l’éco-campus sera réalisé d’ici 15 ans.

 

Le bâtiment emblématique - Maison du Campus constitue l’élément de polarité qui doit être totalement achevé dans les 15 ans. Bâtiment totem, point névralgique du campus, il doit être un lieu de vie, pôle d’innovation et de synergies entre milieux associatifs, entreprises, étudiants…

Par ailleurs, le développement de l’offre immobilière se structure autour de plusieurs axes :

Extension des locaux d’enseignement supérieur (INSA, Université…) ;
Développement d’une nouvelle offre de logements étudiants ;
Viabilisation des parcelles dédiées au développement économique ;
Création d’un pôle de vie campus avec services (restaurant universitaire, bureaux centraux du CROUS…)

 

Renforcer l’attractivité du Campus

Quelques établissements, de formation ou industriels, ont choisi de s’établir sur le Campus :

       Prepa Esigelec : la Région cofinance les travaux à hauteur de 2,77 millions (total de 7 millions d’euros), l’ouverture est prévue  à la rentrée 2021 ;
       IUT Rouen (7 départements Ingénierie) : projet de déménagement prévu dans les opérations CPER 2021-2027 (environ 66 M€ anticipés au total pour le projet) ;
       Simplon (partenariat INSA / CESI / SIMPLON). Depuis mars 2019, l’INSA Rouen Normandie accueille la formation professionnalisante “Référent.e Numérique Entreprise”. Portée par l’INSA et le CESI, financée par la Région à hauteur de 151 000 euros, en partenariat avec Simplon, elle forme des adultes en reconversion aux métiers du numérique, afin de répondre aux besoins émergents des entreprises sur le territoire.
       ADWEN (Siemens-Gamesa - éolien offshore) développe son activité de recherche sur le site de l’INSA avec création d’un centre de simulation scientifique (20 ingénieurs à l’horizon 2025)

 

Organisation de la vie du Campus

Différentes manifestations sont organisées pour dynamiser la vie étudiante :

       Festival à l’Asso du Campus (novembre 2018 et avril 2019), semaine d’animations gratuites pour les étudiants
       Trophées du Mad’, appel à idées pour le Campus ouvert à tous (remise des prix en avril 2019)
       CleanWalk Campus en septembre 2019

-     Rencontres annuelles ART/SCIENCE mêlant artistes, scientifiques et ingénieurs avec restitution dans le cadre d’événements organisés dans la métropole, notamment  la résidence 2018/2019 « mission et création » avec l’association Nos Années Sauvages autour de la thématique de la mobilité.

-     4 dômes itinérants pour la prévention de la santé sur la thématique du sommeil