Vendredi 28 Janvier 2022 - Sensations Normandie Seine - Rouen

Municipales 2020. William Tchamaha a détaillé les cinq thèmes de son programme aux Petit-Quevilla

Le Petit-Quevilly. William Tchamaha, tête de la liste « Bien vivre Petit-Quevilly » a tenu sa première réunion publique à la salle Marcel-Paul.

Tête de liste de « Bien vivre Petit-Quevilly » aux élections municipales, William Tchamaha, secondé par ses colistiers, est venu présenter ses projets pour la commune à la salle Marcel-Paul, mercredi 19 février, lors d’une première réunion publique d’une liste qui se veut « résolument citoyenne ». Son credo est de « de redonner la parole aux Quevillais et Quevillaises, meilleurs experts de leur ville. »

Lors de ce rendez-vous avec les habitants, William Tchamaha a détaillé ses cinq grands thèmes de campagne dans un esprit d’échange avec un public avide de questions.

Une entrée en campagne remarquée

Conseil thématique de citoyens, bus municipal électrique en complément de la ligne 41, création d’un bureau de police municipale, pour ne citer que quelques-uns des projets, il a ainsi dévoilé un programme visant à aborder des problématiques locales entre sécurité, solidarité et environnement dans une volonté d’ouverture et de réunion publique.

Une posture d’ouverture compliquée à tenir quand une quinzaine de Gilets jaunes, attirés par l’étiquette LREM du candidat « marcheur de la première heure » - appartenance qu’il ne revendique plus* - ont décidé de s’inviter à la concertation « pour voir le programme et aussi se faire entendre ». Considérant le risque de trouble, William Tchamaha, conseiller pédagogique d’éducation expérimenté, leur a refusé l’accès à sa réunion et ils ont été priés, gentiment, mais résolument, de bien vouloir faire entendre leur voix à l’extérieur. « Voilà, c’est ça notre démocratie », vociférait l’un d’entre eux.

L’entrée en campagne de William Tchamaha a été en tout cas remarquée et le candidat qui s’affiche « sans couleur politique », ne semblait pas mercredi, goûter davantage le jaune.

* Il s’est tourné aujourd’hui vers le Mouvement Radical Social et Libéral

Trois autres listes sont déclarées : « Décidons Petit-Quevilly », soutenue par La France insoumise ; « Changeons d’ère », liste de la maire PS, avec le PCF et des verts ; une liste de Rassemblement national.