Mardi 24 Novembre 2020 - Sensations Yvelines

Des vies sauvages à la Ferme de Bel Ébat à Guyancourt

Des vies sauvages mercredi 25 et jeudi 26 novembre, à la Ferme de Bel Ébat Théâtre de Guyancourt. Création 2020 de la Compagnie Les Vingtièmes Rugissants. Texte de Guillaume Mazeau et Pauline Susini. Mise en scène de Pauline Susini. La pièce raconte l’histoire de Maxime. Elle a 28 ans. Elle mène une vie des plus normales entre le centre commercial, son frère, sa soeur, ses amis de boulot, les sorties au bar, les pauses sur le parking et les virées en voiture.

Tout change lorsque Maxime rencontre « l’Autre ». Il ne vient pas d’ici. Il est agent immobilier. Il présente bien. Ils tombent aussitôt amoureux. Mais Maxime peine à exister dans cet amour fusionnel. En vérité c’est surtout lui qui aimante leur relation, faite de passion et de déchirements réguliers. Insensiblement, les choses changent. La jalousie, le désir de possession précèdent les insultes et les coups. Un jour, un mensonge est découvert et tout bascule.

 

Ce harcèlement nourrit le tempo de la pièce et en constitue l’enjeu principal. Cette menace nourrit une peur obsessionnelle de « l’Autre » qui restera, tout au long de la pièce aussi invisible qu’omniprésent, tout comme la violence qu’il exerce sur elle. C’est ce monde invisible que la compagnie souhaite explorer.

Des vies sauvages est un spectacle sur l’invisibilité de l’angoisse, sur la fragilité d’une existence ordinaire, sur la banale imperfection des vies féminines, sur la violence des normes de genre, sur la possibilité de la tragédie, mais aussi sur la beauté. Beauté de la vie que Maxime rêve ailleurs, beauté d’une bataille pour sortir d’une emprise, beauté de son élan de vie, beauté de sa violence aussi.
 

Compagnie Les Vingtièmes Rugissants

Fondée par Pauline Susini, la compagnie Les Vingtièmes Rugissants est créée 2008. Les créations de la compagnie ont pour trait commun une approche et un intérêt particulier pour les formes contemporaines et pluridisciplinaires, le théâtre mais aussi la danse, le son et la vidéo notamment. Pauline Susini s’intéresse les premières années vers des textes contemporains comme "Visites" de l’écrivain norvégien Jon Fosse, "Getting Attention "de la dramaturge britannique Martin Crimp ou encore "Débrayage" de l’auteur français Rémi De Vos.

Depuis quatre ans maintenant elle se consacre à l’écriture et écrit ainsi les spectacles qu’elle monte. Ce travail lui permet de creuser les notions d’improvisations, de recherches dramaturgiques, de croisement des perspectives scéniques, (Ailleurs, 2012 / Marie-Antoinette(s), 2016).

Des vies sauvages, co-écrit avec Guillaume Mazeau, est le nouveau projet sur lequel la compagnie s’engage et a fait sa première résidence en janvier 2018 au Théâtre Paris-Villette. Ce projet vient également d’obtenir l’aide à la mise en scène de l’association Beaumarchais.

 

DES VIES SAUVAGES
Mercredi 25 novembre à 19h

DES VIES SAUVAGES
Jeudi 26 novembre à 19h



 

La Ferme de Bel Ébat Théâtre de Guyancourt, 1 place de Bel Ébat - 78280 Guyancourt
Tél : 01 30 48 33 44
Accueil ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h
et le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h