Dimanche 19 Mai 2024 - Sensations Essonne

Attente de connexion - Du 24 au 26 mars - Théâtre Les Grands Solistes à Etampes

Attente de connexion, d'Agnès Marietta, en représentation du 24 au 26 mars au Théâtre Les Grands Solistes à Etampes. La scène étampoise programme la création 2020 de la romancière et dramaturge Agnès Marietta « Attente de connexion », interprétée par Coco Felgeirolles, sur une mise en scène d'Heidi-Éva Clavier. L'auteure interroge ici la marginalité des femmes, subie ou choisie, confrontées à l’âge. 

Une femme nous accueille. Dans l’entrée on peut voir des photos d’elle à tous les âges, de l’enfance à aujourd’hui. Elle est calme, drôle, légère, mais elle a d’ores et déjà commencé sa métamorphose. Par petites touches impressionnistes, elle nous décrit ce monde qui la rogne de plus en plus, la rétrécit. Ce monde où il serait de bon ton de bien vouloir disparaître de soi-même au bout d’un certain temps. Ce monde où sa présence agace, gêne, indispose.

Et peu à peu le phénomène s’inverse, c’est elle qui commence à grignoter les contours du cocon. Car à tout âge, et peut-être particulièrement au sien, il faut se battre pour encore devenir soi.

La comédienne Coco Felgeirolles s’empare des mots d’Agnès Marietta pour participer de ce combat incongru et cependant éternel : celui de l’âge. Non pas celui que l’on a, ni celui que l’on nous donne, mais celui que l’on convertit par le talent, la conscience et le raffinement. Car déjà les femmes intelligentes – et belles évidemment – qu’étaient Coco Chanel ou Audrey Hepburn, puis plus récemment Brigitte Fontaine et Laure Adler, nous ont ouvert les yeux sur la façon dont la pensée vulgaire compose et décompose l’humain. 

« Je ne veux pas me croire jeune, mais je ne veux pas que la société m’ôte, en raison de mon âge, ce sentiment de la continuité de soi qui nous permet d’exister » Laure Adler La voyageuse de nuit

A PROPOS

Agnès Marietta se rêvait écrivain. Elle est aujourd’hui autrice. C’est parfois long de devenir ce qu’on est.

À vingt ans, elle rencontre un comédien, Michel Marietta, et écrit sa première pièce. Ensemble, ils montent leur compagnie, Travaux Publics. Elle à l’écriture, lui, à la mise en scène, pièce après pièce,  - Comme dans du verre brisé, Aujourd’hui plus que jamais, Cœur de Cible, Suite parentale - ils racontent l’individu coincé entre ses rêves et un réel pas toujours à la hauteur.

Elle écrit plusieurs livrets dont un conte musical Moimoi l'enfant-roi, mis en scène par Bérengère Gilberton, et deux livrets d'opéra, Wu Zetian, commande d'état pour la compositrice chinoise Xu Yi et LE DIBBOUK, pour le compositeur jazz François Méchali.

Agnès Marietta invitée de Café Picouly pour son premier roman N'attendez pas trop longtemps.

ATTENTE DE CONNEXION
Vendredi 24, samedi 25 mars | 20h30
Dimanche 26 mars | 17h

INFOS et RÉSERVATION
01 69 92 68 70 | saida.churchill@mairie-etampes.fr

Les Grands Solistes
21, rue Saint-Antoine – 91150 Etampes