Samedi 02 Mars 2024 - Sensations Essonne

Les poupées persanes - Samedi 13 mai 2023 - Théâtre de Corbeil-Essonnes

Les poupées persanes, en représentation samedi 13 mai à 20h30 au Théâtre de Corbeil-Essonnes, scène Grand Paris Sud. Sur un texte de Aïda Asgharzadeh, mise en scène de Régis Vallée. Après son triomphe au Festival Off d'Avignon en 2021, la pièce repart pour une deuxième saison qui passe par la scène Grand Paris Sud. 

C’est l’histoire de quatre universitaires dans l’Iran des années 70, de la chute du Shah à l’arrivée au pouvoir du régime islamique.
C’est l’histoire, en France, de deux soeurs pas très enthousiastes à l’idée de célébrer le passage à l’an 2000 aux sports d’hiver, en famille.
C’est l’histoire d’amour de Bijan et Manijeh, couple mythique des légendes perses.
C’est l’histoire d’une jeunesse pleine d’espoir, d’une lutte avortée, d’un peuple sacrifié, de secrets qui s’entortillent, de la transmission dont on ne sait que faire et de l’amour qui ne sait plus où aller.
C’est l’histoire à vrai dire, de toutes les révolutions.

LA PRESSE EN PARLE

Une pièce efficace, poignante et divertissante
Le spectacle va et vient du cauchemar d’une période sombre de l’histoire à l’atmosphère plus légère d’une vie française où l’on apprend le ski, fait le mur, danse en boîte de nuit sans rien savoir de la vie. Pour jouer sur ces deux époques très différentes mais intimement liées, personnifiées par une troupe aussi malicieuse que motivée, la mise en scène ingénieuse signée Régis Vallée, comédien connu dans les spectacles d’Alexis Michalik, soigne chaque détail et fait des miracles. JDD

La pièce d’Aïda Asgharzadeh emboîte les récits, les époques, les douleurs de l’exil et les drames de filiation.
Conjuguant mythes persans et réalité socio-politique, amour passion et problème mère-fille, Iran et France, c’est peu dire que ces attachantes Poupées persanes brassent large. Mais avec un tel art de l’émotion du spectateur, maniant avec tant de maestria rire et larmes, fantaisie et réflexion, sur fond de poignante nostalgie et grâce à des comédiens qui se donnent à fond…Télérama

A PROPOS

Comédienne et autrice d’origine iranienne, Aïda Asgharzadeh allie souvent ces deux pratiques : le Peuple de la nuit, (ed Riveneuve 2012) La Main de Leïla (ed. Les Cygnes, 2016), Les Vibrants (ed. Riveneuve, 2014). Ces deux dernières obtiennent deux des nominations aux Molières 2018 : Meilleur Espoir féminin pour la première, Meilleur Auteur francophone vivant pour les deux.

En 2017, elle devient artiste associée au théâtre de Gascogne où elle créée Le Dernier Cèdre du Liban (ed. Les Cygnes). Avec la création des Poupées persanes (ed Les Cygnes 2021), elle se confronte à son propre bagage familial et culturel.

Les poupées persanes
Samedi 13 mai | 20h30

Théâtre de Corbeil-Essonnes
22 Rue Félicien Rops - 91100 Corbeil-Essonnes
01 69 22 56 19 | infotheatre@grandparissud.fr