Vendredi 01 Mars 2024 - Sensations Essonne

La Maison Jean Cocteau rouvre ses portes - Milly-la-Forêt

La Maison Jean Cocteau à Milly-la-Forêt a ouvert ses portes au public le jeudi 4 mai pour une saison estivale qui se poursuivra jusqu’au 29 octobre 2023. La Maison musée célébrera l’« année Cocteau » marquant les 60 ans de la disparition de l’artiste.

  

Entre la poésie, le théâtre, le cinéma, la peinture, le dessin, Cocteau n’a jamais cessé de créer. Amis de tous les géants du siècle, de Proust à Picasso, de Jean Genêt à Jean Marais en passant par Edith Piaf, son héritage se poursuit aujourd’hui, en musique, sur scène, à l’écran et dans les bibliothèques du monde entier.

À travers une exposition temporaire inédite « Prenez garde à la musique », et une programmation de concerts, de performances, de conférences, de rencontres et bien plus encore… la Maison Jean Cocteau invitera le public à découvrir ou redécouvrir l’empreinte laissée par l’artiste le plus polymorphe du XXe siècle sur les arts et la vie artistique, du siècle dernier à aujourd’hui.

La saison culturelle 2023 prendra place dans sa maison-refuge de Milly-la-Forêt. Centrée sur la musique et organisée autour de temps forts, la programmation culturelle offrira de nouveaux éclairages sur l’œuvre et la vie de Cocteau avec :

Une saison musicale « Les samedis musicaux chez Jean Cocteau »
De juillet à début septembre, une série de six concerts jalonnera l’été et permettra de (ré)écouter des œuvres qui ont marqué la vie de Cocteau. Récitals, pièces instrumentales ou vocales de compositeurs qui ont compté pour lui seront jouées dans l’antre de l’univers de l’artiste.

Et des temps forts à la Maison Jean Cocteau
La Maison ouvrira ses portes en grand lors d’évènements culturels, notamment à l’occasion de la Nuit des musées, de Rendez-vous aux jardins, de Jardins ouverts. Visites gourmandes, concerts, installations et performances artistiques, animations autour de l’œuvre de l’artiste… seront autant de rendez-vous qui marqueront la saison 2023.

  

EXPOSITION
Prenez garde à la musique

Au cœur de la Maison, l’exposition temporaire « Prenez garde à la musique » invitera à une traversée du XXe siècle en musique, grâce à l’œuvre de Cocteau et au rôle qu’il a joué dans le Paris des années 1920 aux années 1960. L’exposition abordera différents thèmes musicaux, permettant aux visiteurs de s’imprégner des musiques qui ont accompagné l’artiste à chaque étape de sa vie.

Si Cocteau n’est ni compositeur, ni interprète, il a pourtant joué un rôle majeur dans les mouvements musicaux du XXe siècle. Avant la première guerre mondiale, il participe aux Ballets Russes en tant que librettistes et découvre, avec le Sacre du Printemps en 1913, une musique expressive, moderne, déroutante… qui le fascine. Le ballet Parade, en collaboration avec Erik Satie et Pablo Picasso, marque le point de départ de cet esprit nouveau.

Quelques années plus tard, dans l’éclectisme fiévreux des années 1920, il devient l’âme du Groupe des Six, composé de jeunes musiciens en rupture avec l’esthétique du XIXe siècle, liés par le goût de la légèreté et de l’ironie musicales.

En 1930, Cocteau se fait l’instigateur de musiques originales composées par George Auric pour son premier film Le Sang d’un poète. Viendra ensuite le chef d’œuvre de La Belle et la Bête, dont la musique résonne encore aujourd’hui.

Avant-gardiste à l’extrême, découvreur de génies, Cocteau est bien vite ébloui par le jazz, qui est pour lui la musique de chambre du XXe siècle, une manière d’écrire qui, à ses yeux, est celle du poète.

Maison Jean Cocteau
15 rue du Lau - 91490 Milly-la-Forêt
06 28 52 06 28 | reservation@maisonjeancocteau.com

          

Crédits photos © Archives Départementales - Fonds Ballerin