Lundi 27 Mai 2024 - Sensations Essonne

MAISON Jean Cocteau - Du 2 mai au 3 novembre 2024 - Milly-la-Forêt

Depuis le 2 mai et jusqu’au 3 novembre prochain, la Maison Jean Cocteau, labellisée Maison des Illustres, ouvre ses portes au public pour sa saison 2024.

Située à Milly-la-Forêt, un charmant village de l’Essonne, à l’ombre du château de la Bonde qui constitue son écrin, la Maison du Bailli que Jean Cocteau a acquise juste après le tournage de « La Belle et la Bête », a été son refuge, de 1947 à 1963, date de sa mort.

Visiter sa maison, se promener dans son jardin est une traversée du miroir, de notre monde vers le sien. Tout, de l’eau des douves qui coule sous les ponts et qui miroite sur le plafond du salon, aux tourelles en encorbellement qui encadrent l’entrée au fond de l’impasse, participe à la poésie du lieu, évoque le génie de cet artiste.

Cette maison est modelée à son image. Grande nouveauté de cette saison 2024, le second étage de la Maison sera ouvert au public.

  • Le public aura l'occasion de découvrir la grande pièce au sud, ancienne chambre de Jean Marais et sa vue unique sur le verger, symétrique de l'atelier de Jean Cocteau, au nord, qui sera, lui aussi, sera bientôt ouvert à la visite. 
    Ce nouvel espace est l'occasion de présenter le couple mythique que formaient les deux Jean, à travers une évocation de leur relation. Plus rien ne subsiste de l’aménagement de la chambre de Jean Marais à Milly-la-Forêt.
    Pour autant, lui qui a déniché la Maison où s’installe Jean Cocteau en 1947 a laissé le souvenir de l’immense vedette de cinéma, adulé dans les années 50, qui venait simplement chercher son journal au village.
    Dans la Maison, une évocation de la relation qu’ont entretenu les deux Jean est présentée, accompagnée de documents et d’objets qui en attestent : objets du quotidien, sculptures, dessins, photographies, images d’archives, mis en scène et en lumière dans l’espace de l’ancienne chambre, ouverte sur le jardin. On découvre également une œuvre de Jean Cocteau, dessinée à la craie sur un tableau noir, dévoilée pour la première fois. 

Ce cadre exceptionnel permet d’y présenter les Samedis musicaux chez Jean Cocteau, reprenant la tradition des salons de musique chers à ses contemporains.

PROGRAMME

De fin juin à mi-septembre, les samedis à 18h, on y entendra des mélodies, des chansons que Jean Cocteau appréciait, et dont la diversité témoigne de son éclectisme : de Debussy, Ravel ou Satie à Edith Piaf et aux chansons des rues, sans oublier le Groupe des Six (Georges Auric, Louis Durey, Arthur Honegger, Darius Milhaud, Francis Poulenc, et Germaine Tailleferre, influencé par Erik Satie et le poète et scellé par une amitié partagée).

Exposition « Prenez garde à la musique ! »

L’exposition qui est présentée au cœur de la Maison à partir du 3 mai 2024 vous fera vivre la traversée d’un siècle en musique, à travers Cocteau et le rôle qu’il a joué dans le Paris effervescent des années folles aux années 60. On l’a traité de touche-à-tout, car le XXe siècle aimait les écoles, les chapelles.

Lui a toujours cherché ailleurs, à sortir de lui-même. L’exposition témoigne de cet éclectisme, depuis la découverte du Sacre du Printemps qui le bouleverse en 1913, jusqu’à l’écriture de chansons des rues dans les années 50.

Mais comme toujours avec le poète, l’amitié est le moteur. Grace à Erik Satie qui compose la musique de son premier ballet, Parade, il est l’âme du Groupe des Six, cet assemblage de jeunes musiciens soudés par l’amitié́ : Auric, Milhaud, Poulenc, Tailleferre, Honegger…

Rendez-vous musicaux des samedis

La saison culturelle 2024 est rythmée par les rendez-vous musicaux des samedis. Dans l’esprit des salons de musique, chaque concert, à 18h, du 22 juin au 14 septembre, donnera à entendre les musiques des amis et des contemporains de Jean Cocteau : Debussy, Fauré, mais aussi Poulenc ou Tailleferre.

De petites formations, piano, guitare, voix ou accordéon illustreront des genres musicaux, du classique à la chanson en passant par le jazz, sans aucune barrière entre les styles. Dans le jardin, chaque concert, spécifiquement produit pour la Maison, est un moment de grâce.

Tout au long de l’été, les musiques de Jean feront vivre le lieu, faisant écho à l’œuvre de l’artiste.

A PROPOS

Créé en 2020, le Groupement d’Intérêt (GIP) Public Maison Jean Cocteau a pour vocation de conserver et mettre en valeur la maison, le jardin, le mobilier et les œuvres qu’elle contient.
La présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, est à l’initiative de la création de l’établissement, qui associe, outre la Région, le Conseil départemental de l’Essonne, présidé par François Durovray, la Ville de Milly-la-Forêt, dont le maire est Patrice Sainsard.

Le Comité Régional du Tourisme, présidé par Éric Jeunemaître et le Centre Pompidou, présidé par Laurent Le Bon, font partie des fondateurs du GIP.

Maison de Jean Cocteau
15 rue du Lau - 91490 MILLY-LA-FORÊT
Ouverture du jeudi au dimanche, de 11h à 18h
reservation@maisonjeancocteau.com