Lundi 28 Septembre 2020 - Sensations Essonne

Municipales : les résultats en Essonne

Et on commence par le chiffre du jour : 61,5 %. C'est le taux de participation au 2nd tour selon l'estimation Ipsos Steria. Ce qui constituerait un record d'abstention de 38,5, %. Un seuil jamais atteint sous la 5e République pour ce type d'élection.

Les résultats à Dourdan d'abord. La ville bascule à gauche avec la victoire de Maryvonne Boquet. La candidate PS obtient 47,06 % des voix. Elle s'impose devant la liste UDI de Bernard Chaumeil qui totalise 40,46 %. Marc Macan fait lui 12,16 %.

La gauche qui perd beaucoup de bastions en Essonne après les résultats de ces Munipales. Même si ce n'est pas le cas à Evry, la principale ville du département.

Le maire sortant PS, Francis Chouat, conserve son siège avec 50,55 % des suffrages. Sur sa liste figure le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, comme 3ème collistier. Le candidat de droite Joseph Novellon arrive 2ème avec 30,66 % suivi de Farida Amrani avec 18,78 %.

La ville de Palaiseau, elle, bascule à droite. C'est Grégoire de Lasteyrie qui remporte ces élections avec 52,33 % des scrutins. Le candidat UMP s'impose face à la maire sortante PS, Claire Robillard qui fait un score de 47,67 %. Elle était en place dans la ville depuis 2012.

Plusieurs autres communes essonniennes ont basculé à droite.

C'est le cas à Chilly, qui était à gauche depuis 1977. Le candidat UMP, Jean-Paul Beneytou l'emporte d'une courte distance sur la maire sortante Rafika Rezgui.

La ville d'Athis-Mons, elle, n'avait pas viré de bord depuis 1989. C'est désormais chose faite avec la victoire de la liste UMP conduite par Christine Rodier.

Le candidat UDI, Francisque Vigneroux rafle lui la mairie d'Igny, à gauche depuis 2001.

La commune d'Epinay sous sénart change de bord également depuis 2001. Le nouvel édile se nomme désormais Georges Pujals.

A Wissous. Richard Trinquier, maire de 1995 à 2008, reprend son siège aux dépend du candidat PS, Régis Roy-Chevalier.

Enfin, autre ville a basculé à droite : Viry-Châtillon. Le candidat UDI, Jean-Marie Vilain est élu davant la maire sortante PG : Simone Mathieu.

Le président du conseil général de l'Essonne, Jérôme Guedj, qualifie ces éléctions d'hécatombe pour la gauche.

Les résultats à Etréchy maintenant. C'est Elisabeth Dailly qui l'emporte avec 46,53 % des voix. Itshaham Ishak totalise lui un score 34,08 %. La liste FN, conduite elle par François Helie fait 19,37 %.

A Corbeil-Essonnes, le maire sortant UMP Jean-Pierre Bechter effectuera un nouveau mandat. Il s'impose avec 56,52 % des suffrages face au candidat communiste Bruno Piriou qui totalise 43,47 %.

La dauphine de Nathalie Kosciusko Morizet garde Longjumeau. La maire UMP Sandrine Gelot-Rateau est réélu avec 54,94 des scrutins. Elle l'emporte face à la liste PS de Gilles Gobron, qui fait un score 32,83 %. Le candidat FN, Patrice Bruera totalise 12,23 % des voix.

Enfin, il y a un nouveau maire à Savigny sur Orge. Eric Mehlhorn, de l'UMP, l'emporte avec 38,14 % des suffrages. La liste PS termine 2ème avec 32,66 %. La maire sortante, Laurence Spicher-Bernier termine en troisième place de ce 2nd tour avec 17,77 %. Son alliance avec David Fabre semble avoir été contre-productive.   La candidate FN, Audrey Guibert, fait 11,44 %.